Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 17:21

Si j'étais cégétiste...

J'aurais bien du mal à comprendre et à me reconnaître dans les discours, positions, appels et engagements de ma boutique selon le degré hiérarchique, la localisation, la boîte ou le secteur d'activité d'où ils émanent.

 


Ainsi, après avoir mené des actions (sur les dépôts de carburants et autres blocages) et tenu des discours justement intransigeants, à l'échelon national, au cours de la lutte contre la « loi travail », on ne saurait que reconnaître un investissement classiste du syndicat alors bête noire officielle de Valls et des patrons.


Au niveau local, à Calais précisément, la CGT dockers, après s'être déjà illustrée cet hiver lors des manifs -prenons les pour ce qu'elles sont – anti-migrants, aux côtés des patrons, des commerçants et des politiciens (1) voilà-t-il pas que la même section cégétiste appelle « tous les salariés calaisiens à venir la nuit donner un coup de main aux forces de l’ordre sur la rocade assaillie par les migrants». Le motif ? Les tentatives désormais désespérées des migrants d'embarquer dans tout ce qui roule vers la Grande Bretagne sur les zones encore sans chiens ni barbelés, mettrait en péril l'autoroute ferroviaire entre le port de Calais et le terminal du Boulou, situé à la frontière franco-espagnole. (2) Et d'enfoncer le clou, tout en nuance : «Conscients des difficultés des réfugiés de guerre», [ils (comité d'entreprise et CHSCT) ] réclament plus de fermeté à l’encontre des «migrants économiques » qui augmentent selon eux la population de la « jungle ». Avec la nécessaire précision de l'incontournable chantage à l'emploi.


Cette singularité de la section calaisienne de la CGT Port et docks pose question au regard des affiches contre les violences policières diffusées lors du récent conflit contre la loi « Travaille ! » - la CGT police s'étant défaussée sur les politiques mais ce n'est pas la question -, mais davantage encore face à la déclaration de la Fédération de la CGT Ports et Docks parue le 29 avril 2015 sur le site de l'UL CGT de Tourcoing. (3) À l'échelle européenne, la CGT semble également prendre la «question migratoire» sous son aspect dramatique ; elle est signataire d'un texte intitulé "Stop à l’hécatombe. Nous exigeons justice, protection et respect des migrants” et émanant de l'international Réseau syndical sur la migration méditerranéenne et sub-saharienne. Laquelle se réfère à « une Union européenne ouverte et sûre, pleinement attachée au respect des obligations de la Convention de Genève sur les réfugiés et des autres instruments pertinents en matière de droits de l'homme, et capable de répondre aux besoins humanitaires sur la base de la solidarité ».


Si j'étais cégétiste, j'aurais tendance à affirmer sans faille une conscience et la solidarité de classe avec les travailleur-euse-s victimes des États, des patrons et de leurs polices. Tous ensemble ! D'où qu'on vienne...

 

(1)http://france3-regions.francetvinfo.fr/picardie/calais-2000-manifestants-pour-la-defense-du-port-et-de-la-ville-911991.html

(2)http://www.lavoixdunord.fr/region/l-autoroute-ferroviaire-calais-le-boulou-suspendue-en-ia33b48581n3621343

(3) http://ulcgt-tourcoing.fr/2015/04/29/declaration-de-la-federation-cgt-ports-et-docks/

(4) http://serveur2.archivehost.com/membres/up/1451077023/2015/Declaration_RSMMS_22Avril2015.pdf

 

Stop à l’hécatombe par Fédération de la CGT Ports et Docks

Stop à l’hécatombe par Fédération de la CGT Ports et Docks

Partager cet article

Repost 0
Published by La Mouette Enragée
commenter cet article

commentaires

Eugène 08/09/2016 19:01

http://ouvalacgt.over-blog.com/2016/09/migrants-la-confederation-recadre-les-dockers-de-calais.html

La Mouette Enragée 09/09/2016 20:24

Bonsoir! Merci beaucoup pour votre message!
Au plaisir de vous rencontrer.

La Mouette Enragée

  • : La Mouette Enragée
  • La Mouette Enragée
  • : Ce blog est issu d'un groupe de militants originaires de Boulogne sur mer (62) qui se réclament du communisme libertaire. A l'origine, la Mouette Enragée est un journal local qui relaye les luttes politiques mais aussi propose des analyses sur des luttes sociales ou des problématiques locales. Avec ce blog, nous proposons de partager nos réflexions passées et présentes pour ainsi mieux envisager les perspectives de lutte efficace et organisée par la base, c'est à dire les travailleurs eux-mêmes
  • Contact

Contacts

La Mouette Enragée - BP 403 - 62206 Boulogne sur mer Cedex

ou

lamouette.enragee@wanadoo.fr

Recherche

Qui sommes nous ?

 

Nous nous définissons comme Communistes-Anarchistes parce que:

 

- Nous rejetons tous les systèmes économiques, toutes les institutions politiques, étatiques ou privées qui se fondent sur l'exploitation de l'homme par l'homme, sur l'autorité et la hiérarchie.

- Nous avons toujours lutté, à la fois contre toutes les formes de Capitalisme d’État qui se dissimulaient ou se dissimulent encore sous les noms de Marxisme-Léninisme, Bolchevisme, Stalinisme, Etats-ouviers, etc... , et contre les Capitalismes Libéraux avec leur cortège de gaspillage et de consommation effrénés. Il s'agit pour nous, des deux faces de la même médaille.

- Nous considérons que, partout dans le monde, les inégalités sociales, la loi du profit et du plus fort conduisent à une société de plus en plus déséquilibrée, polluée, inhumaine et sont directement responsables du racisme, du crétinisme passif, de la corruption financière et politique.

- Nous sommes pour l'auto-organisation sur une base de classe , des travailleurs, des habitants, des consommateurs dans les formes qu'il leur convient de se donner, pourvu qu'elles ne reproduisent pas, comme les mafias politiques de Droite comme de Gauche ou les bureaucraties syndicales, les tares que nous dénonçons plus haut.

- Nous sommes pour une Démocratie Directe qui correspondrait aux besoins authentiques des individus sans distinction de sexe ou de nationalité, et non plus au profit des marchands et des publicitaires, des bureaucrates et des notables.

- Nous pensons que le capitalisme ne s’ effondrera pas de lui même et qu’une révolution sociale et mondiale demeure la condition indispensable de son dépassement.

- Nous pensons que c’est au cœur même des luttes et des mouvements sociaux que s’élaborent les formes nouvelles de rapports sociaux et donc que c’est au sein de ces mouvements qu’il faut lutter.

- Nous n'appelons donc personne à nous "suivre'' aveuglément, et ne recherchons aucun pouvoir pour nous mêmes, mais souhaitons œuvrer avec tous ceux et toutes celles qui veulent changer radicalement cette société en prenant dès aujourd'hui leur destinée en main.

Fortunes de mer

 

Clich- 2010-06-10 22-02-51

           Disponible, en vente

(contactez directement la Mouette)